Monastère des poings enfarinés de Sogento

Ce monastère des poings enfarinés est situé contre les murs à l’est de Sogento.
Les maîtres brasseur, boulanger, et lutteur dirigent les lieux. Les deux premiers sont des femmes en relation avec la chambre des la satiété et en particulier Ilda Stagione.

La route passe entre l’entrepôt de nourriture, en pierres unies avec de larges piliers cylindriques dans les murs et dans le bâtiment, et le monastère dont l’entrée est accessible par la cour d’entrainement au nord.
Devant le monastère est présente une cour dans laquelle les moines s’entraînent et fabriquent de la farine de noix/noisettes avec leurs poings dans des bénitiers inclinés. L’entrée mène à un hall, avec les larges piliers cylindriques et des arches unies, où les moines se réunissent pour s’entraîner au combat et accueillir les pèlerins ou visiteurs. C’est aussi là que les moines guident les âmes des mourants vers la réincarnation. Au centre, un cloître avec quatre noisetiers dans les angles et un bénitier empli de bière au centre, béni chaque matin par le maître moine des lieux. Autour du cloître, une cuisine avec le maître boulanger, une cantine, une salle d’étude et les chambres ou dortoirs à l’étage (des nattes). Dans le bâtiment à l’ouest il y a l’infirmerie et de l’eau, et un atelier dans lequel les moines fabriquent des tonneaux, des sacs, les nattes, réparent les outils…

Au sous sol, une grotte avec une petite source de l’eau de la fontaine a été aménagée en cave et où une bière légère est brassée, avec le maître brasseur. De l’eau coule de la douche de coup avec le seau à l’extérieur.
Cachée sous cette grotte, une crypte avec un autel à Raven a été taillé par les poings des moines.

(-30) Ce monastère des poing enfariné est construit au sud est de la colline avec l’aide des prêtres de Cenapo. Il n’y a pas de gravure dans ce bâti ancien ni de tapisseries, tout est épuré.

Actuellement, le grand Maître moine Procopio et ses cinq disciples sont en visite à Sogento à cause de la présence de Caralom. Des traces de pourriture dans le sol à la suite du passage de la tour ont été détectés par des membres des flèches brisées qui ont transmis l’information.

Monastère des poings enfarinés de Sogento

Nomitone Solunis Solunis