Histoire du continent

NOMITONE MYTHOLOGIE

Chronologie

La Menace du dévoreur des plans (- 220)
Solunis endosse la responsabilité d’affronter le Dévoreur pour l’empêcher d’accéder au plan primaire. Son bâton le repousse mais des particules issues du dévoreur tombent sur le plan, qui en traversant le portail céleste de la déesse Planice génère les Daroths. Les Daroths commencent à détruire les civilisations du plan. Seul Mistion connait le chemin vers la plate forme astrale de Solunis, ce secret lui pèse.

Création de l’arche et de Nomitone (-190)
Cenapo, Aldon, Demetera, Ilmater, Replac et Mistion sont nommés parmis les dieux pour créer un continent protégé des Daroths, et caché du Dévoreur.
Ilmater, Mistion et Replac prévoient l’Arche de la trinité pour l’exode. Mistion le conçoit pour qu’il accueille plus de 2 millions de personnes, il est en partie financé par Finrod Veneanar, soit le futur Ventune. Le cristal des âmes du premier monde est le “moteur” magique de l’arche, il est une agrégation des Pierrites qu’Illmater a réunies, apaisées, et connectées en une seule société. Ce cristal, sous l’arche, permet de voyager entre les plans et est d’une puissance magique sans égal.
Planice isole le plan dans lequel Nomitone est situé, la grande majorité des âmes des morts du continent viennent renforcer la barrière planaire. Cenapo crée sur le continent Nomitone, avec la roche sur son ventre et Aldon amène chaleur, vent, froid : ce processus prend 10 ans. Demetera crée la vie (10 ans) puis peuple Nomitone des Eladrines, des Argoniens. Les Eladrines s’étendent sur les terres en altitude dans le plan et fabriquent Débarcado.

L’exode (-140)
(ou -520) Départ de l’Arche de la trinité avec toutes les races. Replac crée l’eau sur laquelle l’arche s’appuie, Ilmater apaise les voyageurs. Les races (Hommes et demi-humains, Elfes, Gnomes, Hobbits, Nains, puis les Orcs, Géants, Trolls, Ogres, Centaurs, Gnolls, Gobelins) se répartissent sur deux parties de l’Arche. Au nord, les races “primaires”, avec une répartition équitable du pouvoir, encadrée par Ilmater. Au sud, Mistion”civilise” les orcs qui sont considérés comme les gouvernants des races “primitives”.
Mistion découvre le diable Crodamon, le démon Gildom, et les sorsombres Gritine et Bulba dans le sud de l’arche. Il a aussi conscience de la présence des sarcophages de Cain, et des antédiluviens des 7 clans au nord. Un elfe serviteur de Crodamon, Ether, cache des oeux de Daroths mineurs. Mistion change secrètement de nature : Dieu du savoir, il devient Dieu des secrets, garde ces informations. Il pense que si aucun souvenir du dévoreur ne subsiste, le ver spatial disparaîtra : selon lui il se nourrit de la peur qu’il génère. Il compte effacer la mémoire de tous les êtres concernant le Devoreur, pour n’être jamais détecté par lui. Si nécessaire, il lui faudra tuer les 5 autres dieux majeurs.

L’arrivée à Debarcado (-120)
(ou -500) Arche de la trinité arrive sur Nomitone, les Eladrines migrent en masse pour que les races primaires occupent Débarcado. Le reste du continent est occupé par les Eladrines, qui créent les infrastructures pour les races primaires : en particulier le réseau routier. Replac crée les mers entourant Nomitone. La majorité des Argoniens vivent sur sur les territoires envahis par les eaux et sont changés en Mercails, qui s’isolent. Ceux qui vivent dans les fougères animées, très isolés, sont visités par Mistion. Peu à peu, il les convertit et se détourne des orcs qui sont alors livrés à eux-même, mais qui rivalisent à présent en intelligence avec les races primaires.
Cenapo, Replac et Demetera s’associent pour créer les nymphes.

L’ouverture (-70)
(ou -450) Débarcado ouvre ses portes vers Nomitone : les races s’apprêtent à lentement coloniser ce nouveau monde.

Le domaine des dieux
L’arche devient le domaine des dieux, et vogue autour du monde, créant un cycle jour/nuit, le soleil étant en réalité le cristal des âmes du premier Monde, sous l’arche.

Les âmes des défunts sont triées en plusieurs catégories. Les personnages remarqués par les dieux peuvent devenir des serviteurs éternels sur l’arche. Demetera assure, par l’intermédiaire de ses prêtres et des druides, la réincarnation pour les autres défunts. Lorsque les mourants ne sont pas assistés par un serviteur de Demetera, Aldon se charge de renforcer la barrière planaire avec leurs âmes.

Les “Élus”
Ether libère les Daroths sur Nomitone, et un groupe de héros se charge de le neutraliser : “les élus”.

Juliette Adel, Paladin d’Ilmater, humaine surnommée Iraïa
Auguste Adel, Paladin de Cenapo, humain surnommé Rapière
Tous deux sont frères et soeurs, d’une famille noble.

Harkil Buda, barbare, orc surnommé Ellidef, chef de clan.

Blabette Loquet, Invocatrice hobbit surnommée Portillette

Jeff Arche, barde lanceur de couteaux, homme surnommé Dudodas
Finrod Veneanar, marchand, mécène, elfe surnommé Ventune
Tous deux sont amis, Dudodas a tout légué à Ventune

Anael Uldis, Druide, elfe surnommée Petina
Eres Uldis, Rôdeur, elfe surnommé Panthéron
Sébastien Rutilant, enchanteur, homme surnommé Apollon
Petina et Sébastien sont les parents de Panthéron.

Cependant les Daroths commencent à massacrer les Eladrines sur tout le contient. Les races primaires s’abstiennent d’intervenir, et déçoivent les dieux. Les expéditions en dehors de la ville sont rares. Les sarcophages des antédiluviens et de Caïn sont pourtant au plus vite scellés sur le continent par des membres de la masquerade, protégés et cachés. Seules les races primitives, dirigées par les orcs, décident de rapidement quitter Debarcado, et s’installent à l’est de la ville. Les dragons cherchent des territoires. Les Daroths foncent vers le sud et les pacifiques eladrines, qui sont des proies plus faciles, dans les territoires accueillants que sont les plaines du continent.

La chute (-60)
(ou -440)

L’oubli de Mistion et les ascensions
Les “élus” sont parvenu à vaincre Ether mais les races primaires restent prostrées depuis des semaines dans Débarcado. Mistion convainc alors les autres dieux de lancer un sort d’oubli sur les races primaires traumatisées. Ils doivent oublier les Daroths majeurs, pour se décider à sauver les Eladrines. Il ment et lors de ce sort, il génère un oubli total sur toute la population du continent. Il tente la même magie sur les dieux, mais le sort rebondit sur la carapace de Cenapo et touche Mistion ce qui crée l’Omniscient. La carapace de Cenapo est couverte de reflets des souvenirs effacés des mortels.
Les élus, tous présents auprès des dieux, sont frappés par ce reflet et déifiés. Ils accèdent à leurs domaines sur l’arche. Tous les dieux ont oublié la nature de Mistion, son apparence. Ils connaissent son existence, mais toute information sur lui avant l’incident est perdue. Après ce sort, Mistion est épuisé et tente de récupérer ses forces. Il se cache dans les fougères animées, auprès de ses plus fidèles argoniens Arouans.

Crodamon le destructeur
Débarcado est dans un état de chaos, et le diable Crodamon en profite pour affronter le démon Gildom : les races primaires fuient la ville qui sera peu à peu détruite. Après plusieurs jours, Crodamon vainc Gildom, et le dévore. L’ange Schala de Demeter se laisse à son tour dévorer. Elle tente de l’appaiser de l’intérieur et il tombe d’épuisement dans les ruines de la ville. Bahamut et Aldon emprisonnent Crodamon. Seule la ceinture extérieure au sud de la ville est restée intacte et peuplée mais cela reste la plus grande ville du continent.

Mort d’Aldon et Revan
Aldon décide de rapidement détruire les Daroths et de sceller leurs ruches, ce qui déclenche la chute d’un ange d’Ilmater : Revan. Il a été influencé par Mistion depuis des années. Torturé par le massacre des Eladrines, dont il était le mentor, il décide de les venger des dix ans d’inaction d’Aldon. Après avoir scellé la dernière ruche Daroths, Aldon, affaibli est attaqué par Revan qui le tue : son cadavre est le volcan de la neige noire dans l’actuel Thay. Aldon se scinde alors en trois dieux : Sharone, Torna et Ismodas. Revan devient un démon. Les Eladrines ont disparus dans l’outreterre, certains avec Revan qui les corrompt. Iraïa, ancienne amante de Revan, est affectée et tient à le confronter le moment venu.

Les âmes des défunts
Le rôle de Torna est d’envoyer les âmes des morts vers la voûte céleste, pour renforcer la barrière planaire. Ventune commence à illustrer la solidité de la barrière astrale en créant des étoiles sur la voûte céleste à partir des âmes des elfes, ainsi que de ceux qu’il considère comme digne. Demetera continue à réincarner un maximum de personnes et d’animaux.

La colonisation (-59)
(ou -439)

La fuite des races
Un gigantesques axe routier traverse le continent et fut massivement emprunté : la route du premier voyage. Les routes créées par les Eladrines étaient très résistantes et pratiques. Tous les cavaliers colonisent le nord-ouest de Nomitone.
Les espèces adaptées à l’outre-terre s’y engouffrent.
Les nains, en grande majorité, empruntèrent le tunnel du premier voyage et l’élargirent à l’aide du Golem du Cône, qui repose aujourd’hui dans la mâchoire creuse.
Les Draconiens montent sur Bahamut qui vole vers l’actuelle Draconia.

Royaumes Cavalecs
Dès les premières années, une guerre fait rage entre les centaures et les premiers colons cavaliers. Les centaures sont sous l’emprise des nymphes des plaines du nord-est, et ont pris possession de ces terres. La première vague de colonisation des races primaires se déplace sur des montures variées et différents clans se rassemblent sous la bannière du Haut-roi Sabot du Tonnerre. Il est consacré saint par Rapière. Les royaumes de Cavalec réussissent à vaincre les Centaures, qui disparaissent peu à peu de la surface de Nomitone, ayant perdu le soutien des Nymphes.

Naissance des soeurs divines et les guerres de Thay (-20)
(ou -400) Apollon s’est séparé de Petina pendant leur lutte contre Ether, et a toujours été connu pour être un séducteur. Il entretient une relation avec Iraïa depuis la chute de Revan, et Minagée et Limille naissent, de père Apollon et de mère Iraïa.
Au même moment, le temple de la matriarche est attaqué par Thay, notamment par les Zulkir Szass Tam et Nevron, qui enlèvent des Eladrines et les ramènent en tant qu’esclaves en Thay. Immédiatement après, Revan se présente dans le temple pour tenter de corrompre les eladrines. Les prêtres se rassemblent pour invoquer Demetera.
Demetera, après avoir rendu repoussé Revan, arrive en retard et n’assiste pas à la naissance de Minagée, l’aînée. Elle bénit Limille, mais Minagée refuse sa bénédiction.
Ces deux déesses sont immédiatement rivales, et Minagée, de nature manipulatrice, est peu à peu délaissée par Apollon. Elle s’éloigne de ses parents pour fomenter ses propres plans.

L’état de Thay, depuis sa création, réduit en esclavage toutes les créatures qui peuvent servir de main d’oeuvre dans les environs de son territoire. Ils attaquent la route du premier voyage, et des tensions politiques existent avec d’autres royaumes : Multinom et agacé ainsi qu’Ancor. Après un incident politique, Ancor et Thay entre en guerre.
Dans le même temps, des raids esclavagistes ont lieu au sud du royaume et des argoniens ainsi que des colons disparaissent depuis des décennies. Les Zulkirs Szass Tam et Nevron attaquent le temple de la matriarche et enlèvent des Eladrines. Avec l’appui politique de Multinom et la possibilité d’une action militaire de la part d’Ancor, l’église de la gerbe d’or décide de déclarer la guerre à Thay, ce que réclame la reine Vendemmia depuis des années.

Tibérius Septim et l’extension d’Ancor (-10)
(ou -390) De nombreux états se sont formés au cours de ces 50 années. Nomitone est en conflits perpétuels. Sinaldent et Thay en particulier sont expansionnistes et se fournissent en esclaves par la force. Ils forment une alliance pour renverser le royaume central d’Ancor, une guerre est déclarée depuis dix ans déjà, Sinaldent et Ancor ont de nombreuses pertes. Caractor est en guerre civile perpétuelle avec trois royaumes aux visions de Cenapo différentes. La racine dressée affronte des hordes de Loups Garous
Wifrid Uthan, un guerrier de Cavalec, intervient avec sa cavalerie pour assister Ancor dans sa guerre contre Thay. Il est chargé de sécuriser les frontières avec les autres pays voisins, et devient rapidement l’ami du Roi Will Septim. Il s’illustre lorsqu’il parvient de sa propre initiative à vassaliser le royaume des récoltes fécondes, sans combat.
Toujours par le biais de négociations, il annexe Haute-feuille et Courte-nuque ce qui les protège de l’influence grandissante de Cavalec, puis Caractor ce qui les délivre de la guerre civile. Il est alors devenu le général en chef des armées d’Ancor, et sa stratégie consiste à éviter les affrontements directs avec Thay, trop meurtriers, tout en renforçant le royaume.
Il épouse alors la fille du roi, Jaina Septim, une abjuratrice. Son nom est changé et il devient Tiberius Septim. Il parvient alors à annexer Multinom, la ville marchande, le commerce continental fut développé et bénéficia aux deux états. Une monnaie continentale, les Septims, fut forgée.

L’An 1 et l’Empire (1)
(ou -380) La tour d’or blanc au centre de la capitale, dans laquelle résidait le roi Will Septim, fut infiltré par des mages assassins de Thay, et le roi périt.
Tibérius Septim fut couronné roi, et en quelques jours il conquis militairement le Royaume de Sinaldent, dont la classe dirigeante disparu en outreterre, attendant une opportunité. Puis la Racine dressée fut très violemment vaincue en quelques semaines, avec l’aide de prêtres de Torna de Sharone, et d’Ismodas, qui accèdent alors au panthéon Ancorien. Tous les arbres-mondes à l’exception d’un seul furent brûlés.
Bacado fut annexé quelques jours avant l’établissement d’une nouvelle ère, celle de l’Empire : des lois sont unifiées dans l’Empire, en particulier la fin de l’esclavage et des épurations ethniques. De plus, un culte, celui de la création (Cenapo Replac Ilmater Demetera) regroupant 14 dieux est imposé.
Thay, en constante lutte interne, s’unifia comme jamais auparavant : de puissantes barrières magiques, défendues par des créatures surnaturelles, rendirent tout conflit ouvert périlleux.

L’unification de Nomitone (10)
(ou -360) Après 10 années de conflits, la quasi totalité du continent fut annexée, à l’exception du nord et de Thay. La mâchoire creuse et le royaume des cimes, au sud, furent les premières conquêtes impériales, et les troupes d’Ancor, peu habituées aux manoeuvres en montagne, furent pour la première fois en difficulté. Draconia devint un vassal ce qui évita la disparition totale des draconiens d’ombre, après un conflit interne entre élémentaires. Et enfin, Gomone fut annexé. Malheureusement, la reine Jaina décéda peu après. L’Empire couvrait la moitié du Monde connu, et elle laissait trois enfants, dont deux garçons.
Rapière offrit l’amulette impériale à Antonu, qui devint le symbole de la famille Impériale.

La mort de Demetera (20)
(ou -350) Minagée, depuis sa naissance, veut se venger du retard de Demetera lors de sa naissance. Elle complote avec Sharone et Torna qui s’associent pour assassiner Demetera. Ces deux déesses espèrent que leur culte sera privilégié dans le royaume des récoltes fécondes après la destruction de l’église.
Lors d’une de ses descentes sur le Temple des gerbes d’or, dans le sud du royaume des récoltes fécondes, elle frappèrent à l’unisson. Une fumée épaisse s’étendit sur tout le continent, masquant les trois meurtrières, et terrorisant la faune partout dans Nomitone. A distance relative, Mistion observa la scène et cacha les déesses du regard des autres dieux. Les déesses fuient, et il absorbe une partie de l’énergie de la déesse.
Le cadavre calciné tomba sur le temple, à partir duquel le marais de chair se constitua, puis s’étendit. Les brumes des veufs commencèrent à progresser sur le territoire au nord. Les derniers Eladrines avaient péri.
Dans le cadavre de Demetera, l’enfant de Replac, Raven, masqua sa présence pour survivre à l’ange de la mort de Torna, le Faucheur (valkyrie squelette). Cette déesse survécu bien que affaiblie et sommeille encore dans le temple, sur le lieu de la chute de la déesse assassinée. Elle est révérée par certains argoniens de la région qui doivent cependant fuir Putea la sorsombre et ses hordes de zombis. Mistion tente de les convertir et une guerre civile existe sur le territoire.

La fin de la Guerre (30)
(ou -340) L’empire, sous le règne de Tiberius Septim, était florissant. Thay était toujours refermé sur lui même et le conflit était froid : Les mages impériaux, les dispelleurs, avaient depuis des décennies perfectionné leurs capacités à contrer les magies arcaniques. Tiberius Septim fut visité par l’Omniscient et découvrit l’existence d’un portail dans la tour d’or blanc, qui menait à la Tour du Nevron (Zulkir de Conjuration). Il mena personnellement une attaque dans la tour, à l’aide de dispelleurs, pour y découvrir la présence de Nevron accompagné de la démone Aldinach et de Druxus Rhym (Zulkir de transmutation). Septim pu vaincre Druxus et l’acheva, mais ce dernier avec l’aide d’ Aldinach maudit Tiberius en le transformant en fourmi. Le Dispelleur Whismer Hill, guerrier-altérateur, parvint à s’enfuir avec Tiberius, devenu Antonu. Le portail fut scellé et Antonu retrouva sa taille humaine mais pas sa forme humaine. Incapable de communiquer à l’oral, il gouverna sous cette forme. Une trêve fut accepté par les deux pays.
Antonu reçut alors la visite de plusieurs dieu, et en particulier de Limille avec qui il entretenu une relation personnelle.

Ascension d’Antonu (40)
(ou -330) Antonu se leva au premier jour de l’année 40 de son trône, muni d’ailes, et s’envola vers le sud. Il atteignit les plaines à l’ouest de Draconia dans lesquelles il créa, avec Limille, les Formicids, coupant tout contact avec le monde connu. Il commença à être vénéré comme un Dieu à Ancor, et fut accueilli sur L’arche par les Dieux y résidant. Il devint alors l’un des leurs. Son fils Tiberius II, âgé de 45 ans, pris sa succession.

Chute de l’empire (100)
(ou -290) Tiberius IV, à l’âge de 13 ans, se vit à la charge de mener l’empire. Manipulé par le sorcier Zhentarim, il tenta d’envahir Cavalec pour que l’Empire atteigne Debarcado, alors indépendante et centre religieux de Nomitone. Le conflit fut un échec, et l’empire connu une chute rapide. D’abord, le royaume des récoltes fécondes s’effondra, étouffé par les marais de chair. Puis, la guerre interne de Caractor repris son court ce qui priva Ancor d’un appui artisanal et des forges naines proches. Dans la capitale d’Haute-feuille, Bulba la brune attaqua ouvertement et provoqua un chaos dans le royaume. Les pouvoirs locaux du royaume de Sinaldent, corrompus, déclarèrent l’indépendance du royaume. Thay mis fin, sans préavis, à la trêve et envahi Multinom. L’empire fut attaqué sur deux fronts, au nord-ouest et au sud-ouest. Les hordes de Cavalec arrivèrent les premiers à la cité Impériale, gravirent la tour de l’or blanc et obligèrent Tiberius IV à abdiquer. Il pu conserver son titre de roi d’Ancor mais l’Empire était tombé et chaque état repris son indépendance. L’amulette Impériale était tombée entre les mains des Zhentarims.
Thay, quand à lui, se vit secouée l’année suivante par des luttes internes et ne pu poursuivre sa campagne contre Ancor. Elle perdit les territoires conquis, comme Multinom, rapidement après l’avoir conquis.

La guerre des trois royaumes (150)
Les elfes de Haute-feuille et les hobbits de Courte-nuque sont en guerre contre les orcs du royaume de fort-spirale. Leur territoire est contenu par l’assemblée des origines, et ils ont attaqué le territoire hobbit. Les Hauts-elfes, qui ont les sorciers orcs en horreur, décident de rejoindre le conflit, et de porter assistance aux hobbits et aux gnomes.

Combat entre Ellidef et Antonu (155)
(ou -175) Ellidef, épris de Limille, tenta de l’emporter pour la posséder. Ellidef et Antonu s’affrontèrent. Limille pu le distraire tandis qu’Antonu lui porta un coup qui rompu l’une de ses défenses, qui tomba sur le futur site de la ville de Beredor, dans le royaume de la couronne flottante. L’affrontement s’arrêta là, mais les dieux sont en conflit froid depuis.

Les dieux et le plan primaire (178)
Portille, pendant la guerre, réussit à invoquer un prêtre de Planice qui lui révèle la situation du plan primaire. Un dieu maléfique réussit peu à peu à prendre le contrôle du plan primaire, en l’absence des autres dieux. Il repousse peu à peu les Daroths. Portille tente de convaincre les autre dieux d’intervenir dans le combat contre les Daroths sur Faerun : Cenapo, Replac et Ilmater sont neutres, mais parmi les “élus”, seul Ellidef la soutient.
La patronne des hobbits et des gnomes, isolée des autres dieux, se rapproche d’Ellidef. Elle qui fréquentait Rapière le trompe avec Ellidef. Cavalec, où de nombreux chamans révèrent Rapière, obtient l’autorisation de l’assemblée des origines de traverser leur territoire pour attaquer Fort-spirales, dans l’espoir qu’un nouveau front affaiblira les orcs. Courte-nuque établit alors une trêve avec Fort-spirale, alors gouverné par l’oni Olgal à l’oeil de feu. Olgal et ses troupes réussissent à repousser l’invasion de Cavalec, et Ellidef lui offre l’artefact la hauteur du cran. Les gnomes fuient immédiatement le pays, et s’installent tous à Gnomoria.
Les elfes se sentent trahis par les hobbits, et envahissent Courte-nuque. Le roi de Haute feuille, Tamariel, entre alors en contact avec le prêtre de Planice et apprend l’existence du plan primaire. La Mère de la nuit passe un contrat avec un hobbit assassin, stan aux doigts recourbés, pour qu’il les élimine tous deux.

Le génocide des demi-hommes (180)
Tamariel est assassiné et son fils, le nouveau roi haut-elfe Oropher, est visité par Minagée qui le séduit et le convainc de se débarrasser des Hobbits. Elle désire affaiblir Portille pour la tuer avec l’aide de Torna et Sharone et lui voler son pouvoir.
Les haut-elfes commencent à exterminer les hobbits et les gnomes avec une extrême efficacité. Midonal, part en campagne avec ses troupes vers le sud, après avoir reçu le petit cri, forgé par Bulba la brune. De plus, les hauts-elfes installés dans tous les royaumes interviennent pour tuer les hobbits. Ils ne sont alors présents en nombre que dans Courte-nuque, Grano et Multinom. Les Hauts-elfes se lancent dans une campagne à travers Nomitone pour tuer tous les hobbits possible. Ils envahissent le royaume de Grano, de culture multi-ethnique, et les hobbits et gnomes fuient le royaume. Le royaume de Courte-nuque est dévasté, et les orcs de fort-spirale, affaiblis par l’attaque de Cavalec, tournent leur attention vers le nord.

La mort de Portille (182)
Portillette est en fuite, Rapière veut l’emprisonner, et Ventune décide de l’assister. Minagée se joint au groupe, et convainc son oncle qu’elle veut seulement porter assistance.
Les Hobbits se retrouvent proches de l’extinction. Minagée s’apprête à mettre son plan à exécution, mais Torna et Sharone refusent de tuer Portille. Minagée se jure de se venger.
Portillette téléporte ses fidèles en Multinom, et demande l’asile à la Maîtresse du Temps. Elle la tue, sans un mot. Tous ses fidèles dans la ville sont tués. Les hobbits survivants fuient la ville, et fondent Bacado. Les anges survivants de Portille se sacrifient pour fabriquer une barrière magique à grande échelle qui isole totalement Bacado du reste du monde.

La guerre entre Thay et Haute-feuille (186)

Le guerre-civile en Grano (186)
Le roi Vigilio IV ayant été tué par Aokang la rapide, l’ancien royaume de Grano entre en guerre civile. La vassalisation du royaume à Haute-feuille est remise en question et Thay en profite pour entrer en guerre avec Haute-feuille, espérant libérer la région de leur influence et par là même gagner en influence auprès des autres nations. La guerre a essentiellement lieu dans la région de l’ancien royaume. Elle finit en 215 quand les Thayens perdent en influence dans la région, mais ils parviennent à négocier pour que l’Enclave reste implantée. Les hauts-elfes quittent l’ancien royaume de Grano en 234.

Meurtre du roi d’ancor (250)
Thay paie la Confrérie noire pour assassiner plusieurs gouvernants. Le roi Septim est assassiné, et ses enfants entrent en guerre. Thay en profite pour attaquer Multinom, mais est repoussé.

Rapière crée les Elakirs (300)
Amère, Rapière veut créer une race purement aristocratique, supérieure aux autres, qui pourra prouver à toutes les autres races qu’elle sera digne de gouverner sur le monde. Il compte par leur intermédiaire apporter l’unité sur Nomitone : Ils doivent prendre le pouvoir dans toutes les nations, factions etc. Il espère ainsi créer le second Empire, un empire qui sera millénaire.

Guerre du rejet (325)
Kadel le gris, qui a peu à peu pris le contrôle sur Fort-spirale, réussit à vaincre l’assemblée des origines, le conseil qui gouverne Debarcado et la région du nord-ouest depuis la chute. De nombreux résidents sont réduits en esclavage, et la population migre massivement vers le sud, en passant par les royaumes Cavalecs. Le haut-roi craint que le but de Kadel le gris soit de réveiller Crodamon, et une guerre est déclarée : les forces de l’union du rejet, dirigées par Kadel en personne, repoussent les assaillants de Cavalec. Un blocus est établi par Cavalec mais l’union du rejet exporte toujours de nombreux matériaux magiques sur les mers de l’est. L’union du rejet contrôle les territoires associés aux demeures des dieux élémentaires, qui sont l’unique source des parchemins magiques et des pierres d’enchantement sur Nomitone.

Kadel le gris est un orc-nain, qui a hérité de l’artefact la hauteur du cran (anneau de grande taille constant, bonus de résistance aux sorts) offert par Ellidef au roi Olgal. Il est stérile, mais révère Ellidef et est un excellent tacticien, un guerrier et prêtre puissant. Il est reconnu comme un saint du Dieu qui lui offre l’artefact la stérile amertume, un marteau +4 qui vieillit ses victimes. Il hait les démons, et pactise avec les zhentarims pour prendre Debarcado. Ils s’installent dans les marais du sud de l’union en 310.

Histoire du continent

Nomitone Solunis Solunis